galerie d'art kaminska & stocker
Véronique Déthiollaz

 

Dessin

 

Née à Genève en 1962

Diplômée de l’École Supérieure d’Arts Visuels, Genève

Enseigne les Arts Visuels à Genève

Membre de Visarte

Vit et travaille à Genève

 

Expositions

2020

Galerie d’art Kaminska& Stocker, Yverdon-les-Bains (avec Michel Ludi)

2019

« Burlesques oracles », installation, Bains des Pâquis, Genève, calendrier de l’Avent (La Terre), cabine no 12

 

« Brûlée », installation, Biennale Kugler, Genève, Feu sacré

 

« Préludes au ravissement », installation, Préliminaires, Villa Dutoit, Genève, (collective)

 

« Je grandirai demain », Villa Dutoit, Genève, (collective)

2018

La ligne verticale, Galerie La Grenette, Seyssel, France (exposition en trio avec Annette Genêt et Guy Schibler)

 

L’interdit, Galerie Brot und Käse, Soral/Genève, (collective)

2017

Utopik Park, Biennale Kugler, Genève, (collective)

 

Galerie de portraits, Villa Dutoit, Genève, (collective)

 

L’œil qui conte, Villa Dutoit, Genève, (collective)

 

Artistes genevois, Soral/Genève, (collective)

 

« Cent dessins pour habiter le monde », installation, Habiter le monde, Villa Dutoit, Genève, (collective)

2016

« Rocky Mountains », installation  Bains des Pâquis, Genève,Calendrier de l’Avent (Rock ‘N’ Roll), cabine no 24

 

« 150 X 30 », Galerie La Grenette, Seyssel, France, (collective)

 

La ligne horizontale, Galerie La Grenette, Seyssel, France (exposition en trio avec Annette Genêt et Guy Schibler)

 

Cartes postales, Villa Dutoit, Genève, (collective)

 

« Aux confins du bleu », installation, Biennale Kugler, Genève, Outremer,

 

« Ni le jour », installation et performance, Bains des Pâquis, Genève Calendrier de l’Avent (La Mort), cabine no 7

 

« Ex voto », objet, Die Welt retten, ex voto, Projektraum M54, Bâle, (collective)

 

Feuille-Caillou-Ciseaux, La Pinacothèque, Genève, (collective)

 

Second volet de l’exposition « Aujourd’hui était hier était aujourd’hui », GE200.ch, bannière sur le Quai Gustave-Ador, Genève

 

Ça déménage, Villa du Jardin Alpin, Meyrin, Genève, (collective)

 

« Cape d’indifférence au bruit du monde », installation, Bruit, Villa Dutoit, Genève, (collective)

2014

Entre-deux, Espace Ruine, Genève, (exposition en duo avec Caroline Sechehaye)

 

« 100 et quelques autres », Villa Dutoit, Genève, (collective)

 

GE200.ch, exposition « Aujourd’hui était hier était aujourd’hui », bannière sur le Quai Gustave-Ador, Genève), « Le bateau derrière la porte », (en duo avec Guy Schibler)

 

Le Cadre, Villa du Jardin Alpin, Meyrin, Genève, (collective)

2013

« Une Vie », installation sonore, Tissu, Villa Dutoit, Genève, (collective)

 

« L’appel du loup », installation sonore, La nuit tous les loups sont verts, Villa Dutoit, Genève, (collective)

2012

Altitude de l’Eau, SIG, Genève, (collective)

 

Figures du lien, Ferme de la Chapelle, Grand-Lancy, Genève, (exposition en duo, avec Guy Schibler)

2011

Rathania’s, Musée Rath, Genève, (collective)

 

Murs exquis, Halles de l’Île, Genève, (collective)

 

« Jardin secret », installations sonores, Passions dévoilées, Villa Dutoit, Genève, (collective)

2010

« 15 x 50 », Act-art, Open Week, Genève 2009, (collective)

 

« Brûle-moi » Visarte, In the Box, Sierre, Valais, (collective)

 

Vibrations, Villa Dutoit, Genève, (collective)

2007

Workshop et installation, exposition Les artistes ont des enfants, Villa Dutoit, Genève

2006

Visarte, Halles de l’IÎe, Genève, (collective)

2004

Ferme de la Chapelle, Grand-Lancy, Genève, (collective)

1999

Galerie Calart Actual, Genève, (personnelle)

1998

Ferme de la Chapelle, Grand-Lancy, Genève, (personnelle)

 

 

Publications

2004

Revue des Belles Lettres, 18 œuvres sur papier, technique mixte

2008

Revue Arkhaï, illustrations de poèmes de Silvia Härri

2017

« Cent dessins pour habiter le monde », édition spéciale pour l’exposition de la Villa Dutoit

 

 

Véronique Déthiollaz dessine. Au pastel, parfois à l’encre, le plus souvent au crayon gris, qui est le premier peut-être, le plus simple moyen d’expression. Au début, c’étaient des paysages abstraits et métaphoriques, puis des îles inspirées de Böcklin. Aujourd’hui, ce sont des routes, des montagnes, des murs, des espaces, des mondes. Notre monde. Avec ses peurs, ses attentes, ses mélancolies.

Véronique Déthiollaz présente ici ses plus récents travaux. Des compositions qui transportent le spectateur dans des plaines dénudées, au bord de falaises immenses, ou sur des mers obscures, mais toujours sous des ciels lourds de nuages, des ciels mouvants, troués de ouate blanche sur fond anthracite. Un monde dont on ne sait s’il est du passé ou de l’après. Un passé nostalgique évoqué par l’apparition désuète d’une roulotte ou d’un petit théâtre nomade. Un futur fantasmé aux paysages vides, aux terres craquelées, sans aucun chemin. Ou encore un présent, mais délité, comme dans la série Miroir aux alouettes, où des écrans publicitaires en lambeaux persistent à attirer l’exilé au pied de murailles infranchissables.

Un monde crépusculaire, mais où perce toujours une lueur. Parce que la lumière n’est pas absente de ces compositions : un halo qui pointe à l’horizon et dans les interstices, un éclat vif qui émane d’une silhouette. Peu de présence humaine toutefois dans ces dessins. Seule la série des Voyageurs rappelle l’existence de ces hommes et de ces femmes rendus fantomatiques et dont la trace persiste avec quelques pauvres bagages abandonnés en route.

Un monde dessiné à la pointe du crayon, voilé, noirci à l’estompe, embrasé à la gomme, et surtout un monde effleuré, caressé, frotté du bout des doigts.

Véronique Déthiollaz

vernissage le 4 avril dès 17h
présence des artistes :
Déthiollaz : 14.3, 28.3
Ludi : 14.3, 28.3

Covid-19 oblige:
la galerie reste fermée jusqu'à nouvel avis
Nous vous remercions de votre compréhension

visible en vitrine et en photos, sans risque de contamination